Se former en hygiène alimentaire

A partir du 1er Octobre 2012, en application de la loi sur le code de la Pêche, la formation en hygiène alimentaire est devenue une obligation. Toute personne qui exerce dans un restaurant traditionnel ou restaurant de type rapide comme les snacks, les libres services doit suivre une formation en hygiène alimentaire.

L’organisme de formation en hygiène alimentaire est tenu d’avoir un agrément du Ministère de l’Agriculture et doit être enregistré auprès de la DRAAF ou Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt. Se former en hygiène alimentaire dure 14 heures réparties en deux jours. La validité d’une attestation de la formation en hygiène alimentaire est à vie.

Une formation complète en hygiène alimentaire

La formation en hygiène alimentaire comprend un programme complet sur l’apprentissage des bonnes pratiques d’hygiène alimentaire, la maîtrise de la méthode HACCP. Le gérant ou un autre responsable de l’établissement est obligé de suivre la formation en hygiène alimentaire pour pouvoir sécuriser la santé du client.

L’objectif de la formation en hygiène alimentaire est de sensibiliser le gérant de travailler dans de bonnes pratiques d’hygiène du personnel et de l’alimentation en suivant les normes européennes. Il est très important pour le gérant de connaître le cadre législatif et réglementaire de la tenue de son établissement.

La formation en hygiène alimentaire comprend aussi l’étude sur le respect de la chaine du froid pour le transport des aliments ainsi que la conservation et le stockage. A l’issue de cette formation, le gérant doit appliquer le PMS ou le plan de Maîtrise Sanitaire dans son établissement ainsi que la méthode HACCP pour une meilleure vérification des produits alimentaires. La méthode HACCP signifie Hazard Analysys Critical Control Point. Elle consiste à maîtriser l’identification, l’analyse des dangers biologique, physique ou chimique dû à l’insalubrité.

Le non respect des réglementations sur l’hygiène alimentaire

Le gérant est dans l’obligation de suivre la formation et d’appliquer à la lettre les obligations liées aux bonnes pratiques de l’hygiène alimentaire. Si le responsable de l’établissement ne respecte pas les différentes pratiques comme le plan de la maîtrise sanitaire et la méthode HACCP, il peut être sanctionné administrativement et pénalement.

La sanction administrative consiste en un avertissement ou une fermeture administrative temporaire de l’établissement. La sanction pénale consiste à payer une amende ou pire un emprisonnement. Lors des contrôles inopinés de l’inspecteur sanitaire, il est important de lui montrer l’attestation de la formation en hygiène alimentaire.